EliseCare

SYRIE

Depuis 2011, la guerre civile en Syrie a fait plus de 500 000 morts et a déplacé la moitié de la population. Face aux bombardements et aux destructions des habitations, des hôpitaux, des infrastructures, et au manque total de ressources, 14 millions de syriens ont dû prendre les routes de l’exil.

Depuis le 12 décembre 2016, une grande partie de la population est rentrée chez elle, dans des logements en ruines et insalubres. Les aleppins vivent depuis dans des conditions sanitaires alarmantes, sans accès à la nourriture, l’eau potable, l’hygiène ou les soins. L’ONU estime que 16,7 millions de personnes (soit 70% de la population totale) auront besoin d’une aide humanitaire en 2024.

Seule la moitié des enfants syriens est vaccinée ; d’où la réapparition et la propagation de maladies contagieuses qui avaient été éradiquées du pays : polio, leishmaniose, rougeole, typhoïde et même choléra. Faute de soins et de médicaments, les personnes atteintes de maladies chroniques comme le cancer, le diabète ou l’hypertension ne sont pas soignées. Les besoins médicaux d’urgence sont importants.

ELISECARE en Syrie

Depuis le début de notre mission en Syrie nous avons :

2 Zones d'intervention

Alep

Dans ce contexte, l’association Elisecare implante une clinique mobile dans la vieille ville détruite de Alep-Est, permettant d’apporter des soins médicaux et de la vaccination.

La Ghouta Orientale

La Ghouta orientale est située à l’Est de la ville de Damas, capitale économique de la Syrie.

Plaine agricole qui compte 400 000 habitants, elle est sous domination rebelle depuis 2013 et constitue un point stratégique pour les forces opposées au régime El-Assad.

En février 2018, deux offensives d’une extrême violence sont lancées sur la région à quelques jours d’intervalle : on dénombre des dizaines de morts et 13 centres de santé touchés par les bombardements. L’un des hôpitaux les plus importants de la région, l’hôpital d’Arbin, est aussi mis hors service.

La situation des civils bloqués dans la plaine est désastreuse : les infrastructures sont détruites, des pénuries régulières de nourriture et de médicaments entraînent une inflation des prix. Des milliers de personnes ont besoin de soins médicaux d’urgence.

Une clinique mobile a été envoyée à Alep et 800 trauma-kits ont été distribués aux structures de santé en Ghouta orientale. 

Les missions récentes en SYRIE

FINANCER LES MISSIONS

Apportez votre soutien pour nos missions en cours

Renseignez votre mail pour connaitre les actualités et nouvelles missions EliseCare

NOUS SUIVRE

Urgence Arménie

X