Inscrivez-vous à notre newsletter

Paix & Résilience – Ils étaient des soldats ils redeviendront des enfants

Ce sont des enfants comme les autres, mais qui ont eu moins de chance que les autres. Embrigadés de force dans les rangs des milices, forcés à torturer, tuer, voler et à violer parfois, ils ont perdu tous leurs repères.

Enfants-soldats, ils sont devenus des enfants des rues. Orphelins et rejetés par tous, sans papiers, sans identité et dons apatrides, ils sont 17000 dans la seule ville irakienne de Mossoul. Laissés à eux-mêmes, ou plutôt aux prédateurs qui les prostituent ou les embrigadent, ils sont destinés, si nous n’intervenons pas tout de suite, à reproduire le scénario de leurs aînés, les enfants soldats d’Al-Qaida, lâchés dans la nature en Irak en 2003, récupérés par Daech 10 plus tard.

C’est dans cette perspective qu’EliseCare a lancé en mai 2019 sa mission Paix et Résilience, un programme avec les enfants des rues. C’est aux enfants, victimes oubliées des guerres, que ce programme est consacré. Dans le prolongement de notre action menée avec succès au Centre des Survivants, cette antenne spécifique inclut un relai médical et un suivi psychologique ainsi que des activités thérapeutiques par l’art, le sport et la musique. La première mission Paix et Résilience a démarré à Mossoul. Elle est appelée à se dupliquer partout où les besoins existent. Mais cela ne se fera pas sans votre soutien. La prise en charge holistique d’un enfant soldat est financièrement lourde, de l’ordre de 2400 euros par an.