Inscrivez-vous à notre newsletter

Le dispensaire mobile des femmes et des enfants

Depuis 2015, le dispensaire mobile des femmes et des enfants sillonne les routes de la province de Duhok.

Contexte

Femme yézidie enfant yeux verts portrait 7

Elles sont enlevées, mariés de force ou réduites en esclavage. Les violences sexuelles à leur encontre sont devenues de véritables moyens de faire la guerre. Les enfants sont utilisés, eux aussi, comme arme de guerre. Ces actes ne sont pas en marge, mais bien commis de façon généralisée et systématique.

Pour les survivants de ces tortures, la reconstruction est longue et douloureuse. Le silence, ils le préfèrent bien souvent, incapables d’exprimer leur traumatisme. De fait, un espace qui leur soit entièrement consacré a rapidement été une évidence pour EliseCare.

 

En juin 2015 nait l’idée qui fleurit en août, un dispensaire leur est dédié !

 

 

La mise en place du dispensaire mobile

Le dispensaire des femmes et des enfants était un ancien bus de collecte de sang que l’association a transformé en dispensaire mobile médical.

Ce dispensaire répond à deux besoins principaux : la nécessité de se rendre auprès des populations isolées afin de leur permettre un accès aux soins et la prise en charge spécifique des femmes et des enfants. Il constitue un lieu intime permettant une meilleure prise en charge médicale et psychologique de ce public aux besoins spécifiques.

L’équipe du dispensaire des femmes et des enfants est composée de 7 professionnels multidisciplinaires recrutés parmi les réfugiés.

 

 

Elise Boghossian

Présidente et fondatrice

" Nos 5 médecins prodiguent près de 80 soins par jour. Ce dispensaire a prodigué des milliers de soins sur 13 sites isolés dans la province de Duhok."

Soins prodigués : « Centre des Survivants »

Notre programme du Centre des Survivants offre aux femmes et enfants des soins primaires et un suivi psychologique.

Les médecins dispensent des consultations et des soins spécifiques aux pathologies des femmes et de leurs enfants : gynécologie, suivi de grossesse, soins post-partum, néo-natalité et pédiatrie. Le bus est également équipé d’un échographe permettant de suivre le déroulement des grossesses.

Les principales pathologies diagnostiquées sont les bronchites, le diabète et l’hypertension, les douleurs articulaires, les allergies et les infections liées aux voies urinaires.

De plus, avec nos psychologues, les femmes bénéficient d’un suivi psychosocial qui permet de traiter les troubles liés aux violences subies, à l’exil et aux conditions de vie difficiles. Elles sont reçues dans une salle insonorisée et aux vitres teintées et bénéficient d’un soutien, d’une écoute et, si besoin, d’un traitement psychotrope. Notre équipe collabore étroitement avec des organisations locales et des spécialistes des grands traumas, précieux pour la réinsertion de ces femmes qui vivent souvent en marge de la société.

Les enfants font eux aussi l’objet d’un suivi dans le cadre d’ateliers créatifs favorisant l’expression de leurs traumatismes par des formes non verbales.