Inscrivez-vous à notre newsletter

Le dispensaire fixe de Darkar

En activité depuis décembre 2016

En 2017, plus de 30.000 soins ont été dispensés

carte

Contexte

Le camp de Darkar se situe dans le Nord de l’Irak, à côté de la ville de Zakho, dans la province de Duhok, près de la frontière turque et syrienne.

Construit par UN-Habitat, il se compose de 801 préfabriqués et accueille environ 4.000 personnes.

Les probabilités actuelles de retour des populations chez elles étant très faibles, les camps de réfugiés ont pour vocation de les accueillir à long terme.

 

La construction du dispensaire de Darkar

Afin de soigner toujours plus de réfugiés et de déplacés, à la fin de l’année 2016, EliseCare – en coordination avec la Direction de la Santé de la province de Duhok – a construit un dispensaire fixe dans le camp de Darkar. Avec cette clinique, EliseCare inscrit ses actions sur le long terme.

Cette clinique offre un accès permanent aux soins aux résidents du camp de Darkar mais également aux populations des zones alentours, qu’elles soient locales ou déplacées.

L’équipe du dispensaire a été recruté au maximum parmi les résidents du camp de Darkar et elle est composée de :

  • 4 médecins généralistes
  • 2 infirmiers
  • 1 psychologue
  • 2 dentistes
  • 1 acupuncteur
  • 2 infirmiers
  • 1 pharmacien
  • 1 laborantin
  • 2 travailleurs sociaux

Soins prodigués

La clinique, d’une superficie de 250 m2, se compose de 7 salles de consultation : un cabinet généraliste, une infirmerie, un cabinet pédiatrique, un cabinet gynécologique, un cabinet d’acupuncture pour les femmes, un cabinet d’acupuncture pour les hommes, ainsi que d’un laboratoire.

La clinique compte également une pharmacie et une salle pour stocker les médicaments. Le laboratoire permet à l’équipe d’EliseCare d’être indépendante et réactive aux besoins en soins des patients.

Le dispensaire a reçu ses premiers patients début décembre 2016.

EliseCare a fêté son inauguration en avril 2017

EliseCare a également construit un dispensaire fixe dans le camp d’Ainkawa.