This post is also available in: EN

IRAK

Depuis 2014, EliseCare a dispensé plus de 100 000 soins gratuits aux populations déplacées et réfugiées en Irak.

elise-icon

Le nord de l’Irak continue de représenter la première destination des populations réfugiées et déplacées.

En effet, depuis 2012, près de 500 000 Syriens sont poussés à l’exil sur le territoire irakien. En août 2014, la guerre en Irak provoque l’exode de deux millions de personnes, dont des milliers de familles issues de minorités ethniques et religieuses persécutées et menacées de mort par Daech.

90 % des réfugiés ne peuvent être accueillis dans les camps, déjà surchargés, et vivent ainsi dans des lieux non adaptés, dans des conditions sanitaires préoccupantes et sans accès aux structures d’aide.

Leur isolement constitue un obstacle majeur à leur accès aux soins. 

Pour remédier à cela :

EliseCare met en place des cliniques mobiles et des dispensaires fixes permettant de toucher au plus près les populations déplacées et réfugiées, sans distinction religieuse.

  • Les soins sont entièrement gratuits et dispensés dans les zones les plus reculées, hors des camps.
  • Les équipes médicales pluridisciplinaires sont recrutées parmi les réfugiés.
elise-icon

3 ZONES D’INTERVENTION

LA RÉGION D’ERBIL

Fin 2014, l’association EliseCare envoie sa première clinique médicale dans la région d’Erbil à la rencontre des populations déplacées et réfugiées. Souvent délaissées par les autorités officielles, l’état physique et psychologique de ces populations nécessitent une attention particulière et des soins réguliers.

Le manque d’hygiène, le difficile accès à l’eau et la promiscuité ont pour conséquences la propagation des infections et la multiplication des virus.

En plus des soins primaires, l’équipe EliseCare :

  • Sensibilise la population à l’hygiène physique et alimentaire
  • Prodigue des conseils de prévention des épidémies, des infections et des accidents domestiques.
  • Met en place des programmes de vaccination pour les enfants.
elise-icon
MOSSOUL

La population de Mossoul représente près d’1,5 million d’habitants. L’offensive pour reprendre Mossoul lancée en 2016 par les forces de la coalition permet la libération de la ville en 2017.

Selon l’ONU, suite à l’occupation par Daech, plus d’1 million de Mossouliotes ont fui la région lors de l’intensification des combats.

  • 80% de la ville est détruite.
  • 9 hôpitaux sur 10 ont été bombardés.
  • Famine et absence d’eau potable.

Des camps ont été mis en place pour accueillir les déplacés, mais seulement 1 personne sur 10 trouvera une place dans un camp.

elise-icon
LA PROVINCE DE DUHOK

Dans le Nord de l’Iraq, la province de Duhok est également une zone refuge des populations réfugiées et déplacées.

Proche de Zakho, près de la frontière turco-syrienne, le camp de Darkar accueille environ 6000 personnes.

Les probabilités actuelles de retour des populations chez elles étant très faibles, le camp de Darkar a pour vocation d’accueillir ces personnes originaires de Sinjar pour une durée illimitée

elise-icon

ELISECARE EN IRAK C'EST...

3 cliniques mobiles qui permettent d’offrir 3000 soins par mois : 

La clinique mobile d’Erbil

Première clinique mobile d’EliseCare. Depuis 2014, elle a silloné 30 sites isolés dans la région.

La clinique mobile de Duhok

« Le bus des femmes» , apporte depuis 2015 un suivi spécialisé médical et psychologique pour les femmes victimes de trafic sexuel et leurs enfants.

La clinique mobile de Mossoul

Le dispensaire mobile « Ninive » sillonne les villages libérés après la bataille de Mossoul depuis 2017. Ce dispensaire offre des soins en santé primaire et de la vaccination.

2 dispensaires fixes qui permettent en accès permanent aux soins : 

Le dispensaire fixe de Darkar

Offre un accès permanent aux soins aux résidents du camp de Darkar et aux populations des régions avoisinantes, qu’elles soient locales ou déplacées. 

Le dispensaire fixe d’Ainkawa 

Près d’Erbil, ce dispensaire fixe offre un accès permanent aux soins des populations déplacées du camp d’Ainkawa 2 et des alentours. Ainsi, il permet d’alléger dans cette zone le système de santé public.

Mais aussi :

Un programme permettant le parrainage d’un orphelin en collaboration avec un orphelinat.

Un centre communautaire.

elise-icon

NOTRE IMPACT

EliseCare est présente en Irak depuis octobre 2014.

  • Les 3 cliniques mobiles circulent maintenant 6 jours sur 7.
  • Les 2 dispensaires fixes permettent un accès permanent aux soins et un suivi médical.

Ces dispositifs, ainsi que les différentes actions menées dans les régions visées, ont permis plus de 100 000 consultations et soins gratuits depuis 2014.

elise-icon