This post is also available in: EN

Le dispensaire mobile de Calais

Implanté dans le camp de réfugiés de Grande Synthe, à Dunkerque, le dispensaire mobile de Calais a permis de prodiguer des soins aux migrants pendant 6 mois.

Spécialiste de la médecine de terrain en Irak, EliseCare a décidé d’intervenir également à Calais, avec la création d’un dispensaire mobile pour soigner les migrants de la jungle

Face au flux toujours croissant de migrants à Calais et à la dégradation des conditions de vie, EliseCare a décidé d’intervenir pour aider ces populations victimes de la guerre.

En dépit de l’adoption de mesures d’accueil en Europe et en France, les populations qui fuient les conflits continuent de vivre une situation dramatique une fois nos frontières franchies, vivant dans des camps précaires où l’hygiène et les soins médicaux manquent cruellement.

elise-icon
"Dans le camp de Grande-Synthe, près de Dunkerque, ils étaient près de 3.500 hommes, femmes et enfants à tenter toutes les nuits de rejoindre l’Angleterre."
Élise Boghossian
Présidente et fondatrice
elise-icon

La mise en place du dispensaire mobile

C’est dans ce contexte qu’en février 2016 EliseCare s’implante à Calais.

Pour soulager la douleur des réfugiés, elle créé un dispensaire mobile à Calais, présent jusqu’en octobre 2016.

Une équipe d’acupuncteurs, de kinésithérapeutes et d’ostéopathes bénévoles ont soulagé les douleurs des réfugiés de la Jungle de Calais en leur offrant consultations, soins et prise en charge psychologique.

En un peu plus de 6 mois, les acupuncteurs d’EliseCare ont réalisé 5.412 consultations dans la jungle de Calais au profit de 3083 bénéficiaires pour un coût de fonctionnement de 10€ par consultation.

Ce projet a été mené à bien grâce à vos dons et votre soutien sur notre Campagne de don sur Hello Asso.

Un grand merci à vous tous !

ELISECARE SE MOBILISE EN ARTSAKH

Mobilisons nous pour l’Artsakh !
 
Une équipe Élise Care est actuellement à l’hôpital de Martuni où elle vient de livrer une ambulance et 1.6 T de matériel de secours et médical.
L’hopital de Martuni est en première ligne eu recueille les blessés des bombardements aveugles de l’Azerbaïdjan. 
Plus de 160 000 personnes ont été déplacées et trouvent refuge où elles peuvent.
 
Vos dons nous serviront à affréter un container de matériel médical et de produits d’hygiène ainsi qu’ un envoi de  médicaments pour les populations civiles.