Inscrivez-vous à notre newsletter

Je parraine un orphelin d’Arménie

En 1988, un puissant séisme a dévasté l’Arménie, alors une république socialiste soviétique, causant la mort de dizaines de milliers de personnes. A la suite de ce drame, des religieuses ont fondé un orphelinat afin de porter secours aux enfants rescapés. Trente ans plus tard, l’orphelinat de Gyumri existe toujours et accueille aujourd’hui une quarantaine d’enfants

La deuxième ville d’Arménie est la capitale du marz de Shirak dans le Nord-Ouest du pays

Si l’Arménie s’est relevée de ce séisme, notamment grâce au soutien de nombreuses organisations humanitaires, le pays fait face à de nombreux défis économiques et sociaux depuis son indépendance de l’URSS en 1991 et la récession qui l’a suivie.

Erevan, la capitale, se développe économiquement, mais ses banlieues comme les provinces restent touchées par une pauvreté extrême. L’hiver est rude, les opportunités faibles et un grand nombre de familles peine à subsister. Gyumri, la deuxième ville d’Arménie, n’est pas épargnée par ces conditions difficiles et l’orphelinat a déjà sauvé de nombreuses vies

Les 40 enfants qui y vivent ont des histoires similaires, souvent abandonnés par des parents qui ne pouvaient pas les nourrir, ils ont été recueillis et peuvent aujourd’hui rêver à une nouvelle vie. À l’orphelinat, on ne leur donne pas seulement un lit, des vêtements, des livres et des jouets, mais surtout l’opportunité d’aller à l’école, de recevoir une éducation dans le but de se créer un futur meilleur

EliseCare s’implique depuis plusieurs années dans cet orphelinat, où nous travaillons en étroite collaboration avec les religieuses et le personnel local. L’année dernière, certains enfants de l’orphelinat ont été accueillis en France dans le cadre du séjour Main dans la Main. 

Au sein de ce peuple dont la mémoire est meurtrie par le génocide et qui souffre encore des conséquences de la période soviétique, cet orphelinat représente le seul espoir de certains enfants. C’est pour cela que votre soutien est précieux

Un don de 200€ permettra de subvenir à tous les besoins d’un orphelin pendant une année entière

Un don de 100€ garantira le suivi médical d’un enfant pendant six mois

Tout autre don nous permettra d’acheter des fournitures scolaires et des vêtements d’hiver aux orphelins.

Je fais un don

EliseCare étant reconnue d’intérêt général depuis le 17 décembre 2015, vos dons à l’association ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 75% de leur montant dans la limite de 530€. Par exemple, votre don de 200€ ne vous coûtera que 50€.

Afin de bénéficier de la réduction d’impôt, c’est très simple : il suffit de joindre à votre déclaration de revenus le reçu fiscal qu’EliseCare vous adresse.