This post is also available in: EN

ENFANTS SOLDATS, VICTIMES DE GUERRE, RÉFUGIÉS

Aidez-nous à aider !

EliseCare est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale reconnue d’intérêt général depuis le 17 décembre 2015.

Apolitique et laïque, sa vocation principale est d’apporter une aide médicale et psychologique d’urgence aux populations civiles vivant en zones de conflit.

elise-icon

NOS MISSIONS

NOTRE ADN : DES CLINIQUES MOBILES

Achetés, réaménagés et médicalisés, ces bus embarquent à leur bord une équipe complète : médecins généralistes et spécialistes, infirmiers, psychologues et pharmacie. 

Ils sillonnent les régions dévastées par la guerre au plus près des victimes. 

Ces cliniques mobiles sont appelées à se déployer dans d’autres régions du monde.

LE CENTRE DES SURVIVANTS

Implanté en Irak, le Centre des Survivants est dédié à la reconstruction médicale et psychologique des femmes victimes de trafic d’être humains par les terroristes de Daech : trafic sexuel, prostitution infantile, travail forcé, torture et mutilations sexuelles. 

L’association offre une prise en charge complète des séquelles physiques et psychologiques (stress post-traumatiques, dépressions sévères, insomnies, troubles psychiques).

PAIX & RÉSILIENCE

La guerre affecte profondément le développement et la psychologie des enfants. Ils sont victimes d’enlèvements, d’enrôlement, de travail forcé, et parfois contraints de devenir des machines à tuer. 

Grâce à des programmes entièrement personnalisés, et  supervisés par des médecins, des psychologues et des éducateurs, l’association assure la réhabilitation des enfants et leur réinsertion sur le chemin de l’école. 

TÉMOIGNAGES

elise-icon

CAMPAGNES EN COURS

MOSSOUL : LES ENFANTS DES RUES

23 191 € / 20 000 € récoltés

VICTIMES DE DAESH:
STOP À L'EXPLOITATION SEXUELLE DES FEMMES ET DES ENFANTS !

16 818 € / 20 000 € récoltés
elise-icon

LETTRE OUVERTE

d’Elise Boghossian à la suite de l’article diffamatoire de Libération du 31 Janvier 2020

ILS NOUS SOUTIENNENT DÉJÀ